Hier gelangen Sie in unseren Händlerbereich >     |     Sollten Sie noch keine Anmeldedaten haben, fordern Sie diese bitte bei uns an >
Bestmann Green System Ingenieurbiologie und Vegetationstechnik Bestmann Green System | International

IBEG - International BioEngineering Group

BGS-France - Plus d'informations

<<< Retour à BGS international

Begrünte schwimmende Systeme zur

Bioingénierie
Nous travaillons depuis plus de quinze ans dans la protection et le réaménagement
écologique des berges avec les méthodes de la bioingéniere. Que ce soit pour des zones urbanisées ou des paysages naturels, nous avons l’expérience des conditions écologiques spécifiques des cours d’eau et des lacs.

Les matériaux et les methodes dans le génie hydraulique doivent prendre en compte les exigences des animaux et des plantes dans leur habiat. Tous les éléments doivent être harmonisés entre eux.

Begrünte schwimmende Systeme zur

Nous avons développé différents systèmes plantés, qui ont été expérimentés et
optimalisés sur plusieurs années. Nous avons donc recours à des systèmes qui ont donné d'excellents résultats dans des conditions extrêmement diffficiles.

La végétation aquatique et amphibie est soumise à de fortes charges. Pour assurer le succés dùne intervention, il est indispensable d'utiliser des plantes vigoureuses et des supports robustes.

Grâce à notre expérience dans la production et la mise en oeuvre de nos systémes nous pouvons vous offrir des produits de qualité, parfaitement adaptés aux exigences pratiques du génie hydraulique.


Begrünte schwimmende Systeme zur

Protection des berges sensibles à l’érosion
La stabilisation des berges par la végétation intègre dans certains cas des méthodes de génie civil. Les éléments techniques doivent être stables et compacts, avoir des
propriétés filtrantes et en même temps présenter de bonnes possibilités d’enracinement à la végétation.

 

Les fascines plantées sont des unités de construction flexibles. Elles sont fermement liées aux fonddations et soutiennent les sols en pente par leur capacité filtrante. Les plantes qu’elles retiennent ne peuvent être mises à nu par des crues subites. Dans le cas d’une érosion plus profonde, on utilise des rouleaux de pierres pour la stabilisation des berges.


Begrünte schwimmende Systeme zur

Installation de roseaux en eaux calmes
La (re)colonisation des berges est souvent impossible du fait de l’impact des vagues et/ou le paturage d'animaux de ferme. Seules les populations vigoureuses peuvent
résister et se développer. Des prise-lames doivent être mis en place pour couper l'énergie des vagues et retenir le substrat. Avec les palettes de végétation nous
apportons des ensembles végétaux denses immédiatement efficaces. Correctement installées, ces unités résistent aux orages et garantissent le développement autonome de la végétation. Les fascines plantées servent parallèlement de brise-vagues ainsi que de supports à la végétation.

Begrünte schwimmende Systeme zur

Protection contre l'érosion par les roseaux et/ou la végétation ligneuse
Des forces d'entraînement trop importantes empêchent le développement spontané de la végétation. Il faut donc modéliser le futur biotope. Les interventions de la bio-ingéniere garantissent la prise des plantations et stabilisent les berges jusqu'au développement adulte de la végétation. Les nattes plantées constituent un filtre biodégradable.
Meublées de racines et de plantes suite à la phase de croissance végétale, elle forment une population de roseaux écologiquement autonomes et durables. Les nattes de
filtration constituent,contre l'érosion, une protection organique à action immédiate, ce qui permet d'y installer une végétation ligneuse. Elles se décomposent, et au fur et à mesure sont remplacées fonctionnellement par ces dernières.

ArmaFlor®

Les Hélophytes
En pépinières, nous cultivons les principales essences hélophytes utilisées en bio
ingénierie. Nous avons un panel d’environ 60 essences différentes.

 

En bio ingénierie, aucun site n’est semblable à un autre. Il est donc primordial d’étudier au cas par cas la réponse la mieux adaptée aux spécificités du site en question.

 

Afin de pouvoir répondre individuellement à tous les cas de figures, nous disposons de plusieurs sites de culture tant en systèmes pré-végétalisés qu’en plantes en godets, mottes ou mini mottes.

 

Nous utilisons nos plantes individuelles pour nos systèmes pré-végétalisés (nattes et oudins) ainsi qu’en plantation directe pour des filtres plantés, des stations d’épuration, ou en restauration de berges et de zones humides.

 

Dans les cas de plantations individuelles, divers éléments sont à prendre en compte :
• S’agit-il d’eaux courantes ou non ?
• Quelles sont les conditions d’ensoleillement du site ?
• Quelles sont les conditions climatiques ?
• Y-a-t-il un risque de piétinement ou de dommages liés à des rongeurs, fouisseurs… ?
• Quel est le type d’érosion (batillage, ruissèlement…) ?
• Etc…

 

Notre expérience nous a montré que dans certains cas, les plantes cultivées en substrat de sol, ne présentaient pas un taux de reprise satisfaisant. En effet, si le système racinaire n’est pas suffisamment développé à la mise en place, les plantes peuvent être emportées ou arrachées, ce qui nécessitera une replantation. C’est pourquoi, nous proposons en plus des classiques godets, mottes et mini-mottes, des plantes en mottes de coco.


Les Boudins pré-végétalisées
Les boudins (fascines) pré-végétalisés existent en Europe depuis plusieurs dizaines d’années déjà, puisqu’on en retrouve la présentation dans de nombreux ouvrages de l’époque (par exemple : Begemann / Schiechtl: « Manual for nature-related hydraulic engineering and earthworks», en 1986). Jusqu’alors la principale technique de lutte contre l’érosion des pieds de berges était la réalisation in-situ d’une « chaussette » en géotextile coco ou en grillage métallique avec remplissage en matériaux terreux, pierreux…L’ensemble ainsi réalisé devant être fixé par des agrafes puis planté par la suite. Ce type de réalisation, bien qu’encore courant en France, notamment par
accumulation des couches de géotextile, reste assez complexe à réaliser in-situ,
notamment du fait de sa mise en œuvre en partie en eau, et nécessite pour donner de bons résultats un remplissage parfait ainsi qu’une fixation qui le soit tout autant.
En effet, si les contraintes hydrauliques sont importantes, le risque de lessivage des
matériaux de remplissage est important ce qui rend la reprise du système racinaire des végétaux plantés impossible.

 

Afin de répondre à ces contraintes, nous pouvons proposer des boudins de coco
pré-végétalisés en bassins, présentant ainsi une construction compacte et dense
remplissage par de la fibre longue de coco) ainsi que des végétaux bien ancrés et prêts à s’enraciner dans la berge. Le succès de ces
solutions en Allemagne, Hollande, Royaume-Uni…a participé au développement de
nouveaux champs d’application de celles-ci que ce soit en épuration des eaux,
en réalisation de corridors biologiques ou encore d’aménagements paysagers.


Les Géonattes pré-végétalisées
Le développement du système racinaire des plantes de rivage, en eaux courantes voire en eaux calmes, est souvent limité par divers facteurs (composition du sol, vitesse d’écoulement, profondeur de la nappe, batillage…). Ces sites sont donc difficiles à
végétaliser et le sont souvent par prélèvement d’une végétation locale afin de disposer des meilleures chances de reprise de celle-ci. Toutefois, en Allemagne, Hollande et dans les pays Scandinaves, cette méthode, à priori séduisante, a soulevé de nombreuses questions. L’une d’entre elles concernait la pertinence d’enlever au milieu des plantes saines, pour les installer en milieux difficiles avec un risque de taux de perte important. En effet, la plantation de plantes individuelles directement dans le sol rend celles-ci
particulièrement vulnérables puisque le système racinaire n’est pas ancré dans le sol. Elles peuvent ainsi être emportées par le courant ou le ruissellement ou si ce n’est pas le cas directement, le substrat peut l’être lui aussi. Elles sont également soumises au gel, piétinement, à l’herbivorie, au batillage…

 

Dans ce cas de figure, l’utilisation de géonattes coco pré-végétalisées, c’est-à-dire d’un support en fibres biodégradables, planté et cultivé en pépinières jusqu’à obtention d’un tapis végétal présentant un système racinaire bien développé, est recommandée. Notre partenaire pépiniériste est un pionnier européen dans ce domaine et développe ce type de solutions depuis de très nombreuses années.

 

<<< Retour à BGS international

BesTex®

Les Bionattes
Lorsqu’on lutte contre l’érosion des berges, la zone située au-dessus du pied de berge, qui lui peut être aménagé par des techniques de génie végétal, est particulièrement vulnérable à l’érosion. En effet cette partie de la berge est souvent constituée de remblais ou de matériaux remués et peut subir les effets du batillage, des crues voire du ruissèlement. Généralement, cette zone fait l’objet d’une végétalisation par semis qui, s’il n’est pas protégé, peut facilement se retrouver lessivé. Il en va de même sur les talus, notamment à fortes pentes, où, sous l’effet du ruissèlement, l’érosion peut lessiver les sols et emporter les éventuels semis. Nous proposons pour y remédier diverses solutions, des classiques bionattes biodégradables aux bionattes pré-ensemencées, en passant par des bionattes sur support synthétique.

 

Type de produits
Bionattes en fibres naturelles biodégradables (paille, coco, chanvre…) ;
Bionattes en fibres naturelles pré-ensemencées ;
Bionattes de gazon pré-cultivées sur support biodégradable en coco ;
Bionattes de gazon pré-cultivées sur support en géogrille bitumée ;
Nattes de Mulch.

 

<<< Retour à BGS international

AquaGreen®

Les Radeaux végétalisés
La technique a été développée par notre partenaire Allemand il y a déjà quelques années. Au départ, le terme utilisé pour décrire ce type d’aménagement était île flottante et se référait à des nattes de végétation naturelle présentes (et encore partiellement visibles) dans le delta du Danube en Roumanie. Ces îles ont été artificiellement recrées, par notre partenaire afin de les mettre en place sur l’Oder afin  pour améliorer la qualité de l’eau et recréer de nouveaux habitats.

 

L’expérience de notre partenaire et notre savoir-faire nous ont amené à développer un type de radeaux végétalisés pour chacune des utilisations potentielles de ceux-ci. Ainsi, les radeaux de type AquaGreen ® SK30B sont adaptés à la nidification des oiseaux aquatiques. Les radeaux de type SK30A sont utilisés pour leur valeur d’agrément et de recréation d’habitats. Enfin les radeaux de type MWB sont particulièrement bien adaptés à l’atténuation de l’impact des vagues sur les berges.

 

Ces systèmes flottants ont été particulièrement étudiés pour être plus résistants que d’autres procédés existant, peuvent supporter la mise en place sur bassins avec systèmes d’aération et sont adaptables à de nombreux cas de figures.

 

RepoFloat® et Repotex®
Un système innovant de nattes végétalisées
Systèmes pour la création d’espaces verts et la végétalisation de sites
Les nattes végétalisées RepoFloat® et Repotex® sont utilisés dans de nombreux  domaines. Elles peuvent être fournies dans plusieurs versions. Ces nattes peuvent être fourni non-plantées, après l’installation la mise en œuvre de plantes en godets, mottes, mini-mottes peut être effectuées. Des versions pré-cultivées et pré-végétalisées sont également disponibles.


Dans notre gamme de produits Armaflor™ pour la végétalisation de toiture, nous utilisons les systèmes Repotex® comme des systèmes légers de végétalisation (p.ex. parking, chalets, cabanes de jardin…) ainsi que pour l’isolation thermique et les processus de traitement des eaux dans le cas des toits plats.


Un autre domaine d’utilisation de ces systèmes est illustré  par notre gamme de produits AquaGreen®, en combinaison avec nos nattes végétalisées afin de réaliser des dispositifs de nattes flottantes et de radeaux végétalisés flottants.
Le sytème RepoFloat® est aussi intégré dans la gamme de produits Composit™, dans laquelle le système est utilisé en combinaison avec divers systèmes de végétalisation de bassins en béton,  sur une bâche en plastique…
Le système RepoFloat® est aussi utilisé dans la gamme de produits BesTec® pour la végétalisation de fascines (boudins) in situ, après installation du fascinage.

 

Domaines d’utilisation
Les systèmes RepoFloat® et Repotex® trouvent leur champ d’application dans l’agriculture (ex. la tranformation de purin en biomasse); dans la construction routière (pour la régulation des écoulements d‘eaux provenant des talus) et dans la protection d’eau potable (p. ex. des systèmes d’irrigation en Europe du sud). Ils sont efin utlisés dans le domaine du traitement d’eau de pluie, pour l’isolation thermique ainsi que pour diverses constructions hydrauliques.

 

Le materiel
La construction et les matériaux de bases des versions RepoFloat® et Repotex® se composent d’une structure tissée épaisse. Diverses versions peuvent être réalisées pour avoir une capacité de stockage d‘eau élevée avec  de nombreux pores et ce afin de permettre un enracinement intense des plantes (hélophytes). Une combinaison des matériaux avec des sytèmes de végétalisation est également possible sans compromettre la flottaison. RepoFloat® et Repotex® sont imputrescibles, mais peuvent quand même être combinés avec des matériaux biodégradables (p. ex. fibres de coco). Les poids de ces systèmes sont d‘environ 200 – 500 gr/ m² et le diamètre de fil peut aller jusq’à environ 20 – 30 mm. La capacité de stockage d’eau est en moyenne de 1 – 8 litres/ m². Les éléments sont généralement livrés pré-cultivés ou bien pré-plantés.

 

<<< Retour à BGS international